Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/05/2011

Concert à la Cigalière "Les Etrangers familiers" samedi 21 Mai 2011

Samedi 21 mai 2011 à 21 h à La Cigalière de Sérignan

concert la Cigalière


 « Un salut à Georges Brassens "

Brassens... Un nom qui charrie son flot d’icônes muséifiées...    Une pipe, une moustache... Papoum papoum papoum... (…) Mortifère, n’est-il pas ? Eh bien non, Georges B. ''is alive, and well, and living in Normandy'' ! Car voilà que la folle tribu de la Campagnie des musiques à ouïr éveille la bête, fait remonter à la vie la colère, la tripe, le désir, la tendresse du rebelle statufié.  Entre étrangeté et familiarité, les arrangements musicaux font voler la poussière du temps. Amateurs de la ''chanson française de qualité'', vos souliers sont crottés, écoutez-les chanter !

Par la Compagnie des Musiques à Ouïr. Scène associée La Cigalière/SortieOuest

Chant : Eric Lareine, Loïc Lantoine, Denis Charolles, Joseph Doherty

Musique : La Campagnie des Musiques à Ouïr

Denis Charolles : Percutterie, trombone, guitare, graviers, clairon
Alexandre authelain : Saxophone ténor, clarinettes, synthétiseur
Julien Eil : Clarinette basse, baryton, flute traversière, synthétiseur
François Pierron : Contrebasse
Joseph Doherty : Violon, guitares, saxophone, flutes, banjo
Création lumière : Mickaël Dez  /  Son : Cédric Le Gal  /  Régie de tournée : Fabien Marais

Photo : Jérôme Tisserand

Réservations : 04 67 326 326 / www.lacigalière.fr


17/05/2011

La ville de Sète et Georges Brassens : une très belle histoire d’amour…

Sète Espace Georges BrassensUne visite s’impose à l’Espace Georges Brassens

Entre colline et Etang de Thau, le visiteur est sur l’un des sites privilégiés de l’enfance de Gorges Brassens. Depuis 1991, la ville de Sète rend hommage à ce poète-chanteur grâce à la réalisation d’un lieu unique : L’Espace Georges Brassens conçu par l’architecte Christian SALVADOR, avec le scénographe Jean-Pierre BOREZEE. Chaque année 50.000 visiteurs se rendent dans ce lieu muséographique.

sète Espace Georges BrassensCela fait 30 ans que le « bougre » nous a quitté. Cette année, Georges Brassens, aurait eu 90 ans. Non mais vous l’imaginez avec sa moustache poivre et sel, cheveux blancs , genou sur un tabouret, guitare sous le bras appelant « La Jan-a-ne… » !  Pourquoi sont-ils si nombreux les musiciens à reprendre aujourd’hui son répertoire ? Tout simplement parce que Georges Brassens disait: mes thèmes ce sont la nature, Dieu, la vie, la mort, l'amitié (l'amour et l'amitié c'est la même chose). Chacun de nous a dans sa tête une chanson qui lui parle : » les Amoureux des bancs publics », « le vent »,  "Chanson pour l'Auvergnat", "La mauvaise réputation", "les copains d'abord", » Au bois de mon cœur » ou  "je suis un voyou"…

Sète Espace Georges BrassensSi ce monument de la culture musicale française est depuis longtemps installé dans la mémoire collective, peu connaissent ce libertaire hautement lettré et engagé. Ses chansons nous touchent forcément car les thèmes abordés répondent à la vie, au temps qui passe… Il parle avec « ses mots à lui », à la fois simples  et complexes, mais compris de tous ; la tournure ironique laisse poindre une certaine gravité.

A l’oreille pourtant, Georges Brassens nous fait des confidences tout au long du parcours… L’Espace Brassens se visite au rythme de chacun. L’un peut se laisser bercer seulement par les mots et les chansons à l’écoute par l’audio-guide, l’autre rentrer progressivement dans l’intimité créative du poète-chanteur en consultant les nombreux documents, photographies, textes, citations illustrant sa vie. Sète Espace Georges BrassensOn y rencontre ses amis, ses lieux de vie, de Sète à Paris, etc. On découvre sa passion de la lecture, son ardeur obstinée à écrire, ses premières pas forcés sur scène aux grands concerts de Bobino,  ses tournées en province. On aborde sa démarche d’écriture poétique et musicale, ses thèmes favoris qui nous le rendent encore d’actualité aujourd’hui.La visite s’ouvre par une projection présentant son enfance, sa famille, ses copains, ses rencontres, sa découverte des mots et des textes, son indépendance de pensée aussi. La suite du parcours évoque sa “montée” à Paris, la Jeanne de la chanson, le travail solitaire...Au milieu du parcours, rendez-vous sur la place publique où l’audio-guide est délaissé pour une écoute libre auprès d’un banc public pour les amoureux, le long de portées musicales géantes ou encore en regardant le bestiaire de Brassens réuni sur la colline.

 

L’émotion est toujours au rendez-vous, peut être plus intense encore. On sent dans ce nouvel Espace, un Brassens peut être plus intime, plus près de nous, plus en contact avec le visiteur. L’âme du grand Georges est toujours là et grâce à un matériel plus précis et plus sophistiqué, c’est toujours sa voix qui nous guide dans cette balade au cœur même de l’homme et de son œuvre.

Le parcours se termine dans un environnement de rêverie... Et,

S'il vous chantait de chanter maintenant !

Johanna Van Meel-Sauzet


Sète Espace Georges BrassensEspace Georges Brassens

67 Bld Camille Blanc

34200 SETE / Tel : 04 99 04 76 26

 Ouvert  de 10h à 12h/ 14h à 18h –

Durée de la visite 1 h

Fermeture le lundi

www.ville-sete.fr/brassens 

 


13/05/2011

Récital Lyrique Vendredi 13 Mai 2011 à 21h La Cigalière Sérignan Avec Frédéric Cornille Baryton, Valérie Marret Soprano et Marie Arnaud au piano

Au programme : Opéra & Zarzuela ...  "Comme un air de famille"

Récital lyrique OCBMusiquéLa Zarzuela est le nom donné à une sorte d’opérette ou opéra-comique espagnol, né au milieu du XVIIè siècle : mais l’âge d’or de la Zarzuela commença véritablement deux siècles plus tard. Ce genre musical représente la plus importante contribution de l’Espagne au théâtre lyrique, avec une histoire presque aussi longue et variée que son ainé l’opéra. C’est un assemblage particulier de chant « savant » et populaire, de danse et de passage parlés. Depuis la fin des années 70, la Zarzuela connaît un regain d’intérêt, grâce notamment à des enregistrements de Placido Domingo et Rolando Villazon.

Frédéric Cornille (Baryton lyrique) nous vient du Conservatoire de Nîmes diplômé en 2007. Ancien élève d’Alain Fondary (Baryton français de renommée internationale), lui a permis de développer et d’ approfondir sa technique vocale et son répertoire dans les rôles de Valentin dans le Faust de Gounod ou encore de Figaro dans le célébrissime Barbier de Séville.

Frédéric Cornille va prochainement participer au « Requiem » de Fauré en Avignon, au Festival Gloriana ; Les Dracenuits Lyriques ( Soirée Viennoise), et la « La fille du Tambour-Major » d’Offenbach au Festival d’Opérette de Lamalou-les-Bains. Frédéric Cornille est le Baryton le plus convoité du moment parmi les jeunes talents. 

Accompagné de Valérie Marret (soprano), finaliste au Concours d’Opérette de Marseille, ainsi qu’au Concours des Pays Catalan. En 2007, elle a été finaliste au Concours National de Béziers dans la catégorie « opérette », et 2è du Cercle Lyrique Corse au Concours International de Chant Lyrique de Canari. Souvent soliste lors de spectacles d’opérette et d’opéra, la voix de Valérie Marret nous donne de vibrantes émotions.

Quant à Marie Arnaud (pianiste), après une solide formation d’études musicales de piano, musique de chambre au CNR de Perpignan, aujourd’hui,elle accompagne les solistes : « Carmen » aux Arènes d’Alès ; la comédie musicale « La boucherie Musicale » ; chef de chant sur « Le Barbier de Séville » de Rossini, sous la direction d’Aymeric Cabley, mise en scène par Valérie Marestin. Valérie Arnaud se produit en concerts de musique de chambre, en récital piano avec solistes et chœurs. 

L’Orchestre de Chambre du Biterrois Musiqué, Le Haut de Gamme, nous promt avec : Frédéric Cornille Baryton, Valérie Marret soprano et Marie Arnaud au piano, un programme superbe et généreux pour clôturer la saison classique de La Cigalière de Sérignan.

Tarifs : de 17 à 22 € gratuit pour les jeunes (-14 ans)

Réservation : 04 67 326 326

Les membres du KIWANIS  Club de Béziers sont très heureux d’être associés à la soirée lyrique du 13 mai, OPERA ET ZARZUELA Comme un « air » de famille, organisé par l’OCB MUSIQUé. 

Le  club KIWANIS de Béziers, créé il y a 15 ans, est composé de 20 bénévoles hommes et femmes. Leur but est de soutenir et d’aider des enfants et des jeunes en difficultés : une maladie, un handicap ou un problème familial. Ces bénévoles réunissent leurs différentes compétences et toute leur énergie pour organiser des manifestations afin de récolter des fonds, nécessaires à leurs actions sociales : défilé de mode avec tombola, vente de muguet, soirées cinéma, après-midi bowling … ont permis d’aider l’Etoile d’Argent, d’offrir des baptêmes de l’air aux enfants d’Autrement Classe , d’offrir des centaines de « poupées kiwaniennes » au service de pédiatrie de l’hôpital de Béziers (objet d’échange entre l’enfant malade et le personnel soignant) … Les actions sociales du club de Béziers sont essentiellement locales. 

 

Le KIWANIS est un club service. Son nom vient du terme indien « nunkee-wan-niss » qui signifie « nous avons plaisir à partager nos talents » et qui adapté phonétiquement devient : Kiwanis. Le premier club est né aux Etats Unis en 1915. Après la création de nombreux clubs aux Etats-Unis et au Canada, la présence du Kiwanis s’est étendue dans le monde. Il existe en France depuis 1965, et aujourd’hui il est présent dans 100 pays avec 8500 clubs.

 

La devise du  Kiwanis  est « Servir les enfants du monde »

Nous y reviendrons...