Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/09/2011

L’Arlésienne de Bizet en final de la soirée OCBMusiqué à la Cigalière

OcBmusiqué Béziers Flamanca La Cigalière,musique classiqueUne rentrée musicale exceptionnelle pour l'OCB Musiqué à la Cigalière. Samedi dernier étaient réunis les 72 musiciens de l'Orchestre National de Montpellier, le ténor Enrique Diaz et le guitariste Emmanuel Rossfelder pour démarrer la saison anniversaire de La Cigalière. Dix ans déjà pour la salle de spectacles sérignanaise qui a de nouveau enchanté son public, venu nombreux. Dès les premiers traits d'orchestre de l'ouverture de « Carmen », le chef, Jean-François Verdier a donné le ton du concert. Dans la légèreté, la finesse et l'esprit, l'orchestre a joué une partition toute en nuances avec un excellent équilibre des pupitres et une sonorité d'ensemble qui réactualise ces œuvres et c'est tant mieux!

OcBmusiqué Béziers Flamanca La Cigalière,musique classiqueLe concerto d'Aranjuez, écrit par Joaquin Rodrigo après la mort de son fils fût une merveille d'émotion. Dans les moments les plus nuancés, l'orchestre tout entier semblait sortir de la guitare magnifiée d'Emmanuel Rossfelder, le public ne s'y est pas trompé et, sous les rappels nourris, le guitariste prodige a interprété seul le « Recuerdos de l'Alhambra » de Francisco Tarrega avec force trémolos qui ont achevé de conquérir les spectateurs.

Ce fût ensuite au tour d'Enrique Diaz d'emporter la salle avec ses interprétations, là encore toutes en nuances, de « Granada », de la célèbre « Cavaleria rusticana » ou, encore plus fort, des airs de Puccini extraits de « Turandot » et de « la Tosca ». Entre sérénité, douceur et grande entente avec le chef et l'orchestre, ce ténor a donné une interprétation juste, bouleversante et sans excès; soutenu par les applaudissements d'une salle enthousiaste qui a même salué le machiniste au changement de pupitres !

OcBmusiqué Béziers Flamanca La Cigalière,musique classiqueLe final a permis d'entendre l'ouverture de « la Gazza ladra » de Rossini dans les roulements de caisse claire qui se répondaient de part et d'autre de la scène. Un dernier rappel dans la chaleur de La Cigalière fût l'occasion d'entendre le chef affirmer « De tous les plaisirs, la musique est probablement le seul qui peut se consommer sans modération » et d'enchainer sur un extrait de « l'Arlésienne » très enlevé et joyeux.

Un prochain rendez-vous à La Cigalière avec l'Orchestre de Montpellier - en avant première du Corum - est d'ailleurs déjà annoncé le 16 décembre prochain pour le désormais célèbre « concert de Noël », gratuit pour les enfants. Une date à réserver dès maintenant !

Prochaines dates à La Cigalière : dimanche 9 octobre le retour sur scène d'Akhénaton et Faf La Rage. Programme, renseignements et réservations 04 67 326 326, www.lacigaliere.fr

Photos Johanna Van Meel-Sauzet 

21/07/2011

Arènes de Nîmes, Concert sous les étoiles : Le Requiem de VERDI, Samedi 6 août 2011, 21h30

OCBMUSIQUé, VERDI, Requiem L'Orchestre Prométhée, sous la direction de Pierre Michel DURAND va interpréter dans le décor fantastique des Arènes de Nîmes Le Requiem de VERDI, avec Nathalie Manfrino, sorpano ; Sylvie Brunet, mezzo ; Luca Lombardo, ténor et Thomas Dear, basse ; le Chœur National d’Ukraine Dumka sous la direction du Chef de chœur Evguem SAVTCHOUR, récompensé meilleur chœur du monde ; soit 150 artistes sur scène, sous la baguette magique de Pierre Michel Durand. Un concert sous les étoiles raconté par Olivier Bellamy.

La messe Requiem a été interprétée, la première fois, le 22 mai 1874, à l'église San-Marco de Milan, et dirigée par Verdi lui-même, à l'occasion du jour anniversaire de la mort de Manzoni, compositeur. Deux morts sont à l'origine de l'écriture du Requiem de Verdi, celle de Gioacchino Rossini et celle d'Alessandro Manzoni. Le vendredi 13 novembre 1868 meurt, près de Paris, Rossini, le plus grand maître italien de la première moitié du XIXème siècle. Cette oeuvre magistrale ressemble par de nombreux traits à une oeuvre lyrique, une sorte d'opéra religieux en quelque sorte, tout en puissance.

L ’Orchestre Prométhée : Révélateur de talents

Fondé en 2004 par Pierre-Michel Durand, chef d’orchestre, l'Orchestre Prométhée développe un projet novateur sous le signe de l'exigence, de la jeunesse et de la passion. Il réunit des jeunes musiciens professionnels issus principalement des CNSM de Paris et de Lyon, du CRR de Paris et de plusieurs établissements européens. Orchestre tremplin pour les musiciens, révélateur de talents, l’Orchestre Prométhée s’inscrit dans une dynamique forte d’insertion professionnelle et de perfectionnement à la pratique orchestrale.

Les solistes des grands orchestres nationaux sont régulièrement invités à se joindre aux musiciens afin de transmettre expérience et tradition. En résidence à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Orchestre Prométhée mène un travail approfondi envers les nouveaux publics : ateliers dans les classes, concerts pédagogiques à l’Auditorium de Trappes concerts commentés, récits de la vie des compositeurs avec Frédéric Lodéon.

Johanna Van Meel-Sauzet

16/06/2011

En clôture de la saison 2010/2011 OCBMusiqué Béziers Les œuvres de Saint-Saëns par le Duo Bergamasque

C'est à l'Eglise Saint Jacques de Béziers, que s’est déroulé vendredi 3 juin, le dernier concert de la saison OCBMUSIQUé Béziers.

 A Duo Bergamasque.jpgC'est dans le cadre magnifique de ce bijou de l'art roman, à la magnifique acoustique, le Duo Bergamasque s'est produit. Au cours des deux parties, l'harpiste Nathalie Cornevin et la violoniste Anne-Cécile Brielles nous ont fait découvrir des oeuvres de Jean Cras et Roman Ryterband; mais le public a tout particulièrement vibré avec des oeuvres de Saint-Saëns, de Falla et Ravel. Chaleureusement applaudies, elles offraient en bis la première "Ballade Hébraïque" de Ryterband.

Pour remercier les fidèles adhérents, un buffet était offert à la aux spectateurs présents; malheureusement, la pluie n'a pas permis une rencontre dans les jardins de l'église, et c'est sous les orgues que ce moment convivial s'est tenu : charcuterie, fromages et vins de St Blaise.

A la fin du concert, les spectateurs enchantés pouvaient deviser avec les artistes qui se prêtaient de bonne grâce aux diverses questions.

L’OCBMusiqué vous donne rendez vous en septembre pour une prochaine saison qui s’annonce riche en événements. JP.Nitus